À propos

Ninkasi : Bière, Burger & Musique. 12 pubs-restaurants et 1 salle de concerts (KAO) sur Lyon #WeAreNinkasi

Inscription Newsletter

La Ninkasi Urban Week, toujours plus forte ! - Le blog Ninkasi
fade
705
post-template-default,single,single-post,postid-705,single-format-standard,edgt-core-1.0,kolumn-ver-1.1.1,edgtf-smooth-scroll,edgtf-smooth-page-transitions,ajax,edgtf-theme-skin-dark,edgtf-blog-installed,edgtf-header-standard,edgtf-fixed-on-scroll,edgtf-default-mobile-header,edgtf-sticky-up-mobile-header,edgtf-animate-drop-down,edgtf-search-covers-header,edgtf-side-menu-slide-from-right,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive

La Ninkasi Urban Week, toujours plus forte !

Street Culture, West Coast, rampe de BMX, grosses bagnoles et concerts, la Ninkasi Urban Week revient en force du 10 au 17 avril ! Pour l’occasion, on a parlé musique et graff avec Birdy Kids, rap avec L.O.A.S et BMX avec la rideuse Anne-Sophie Perraud de l’asso Com’In Lyon.

Les œuvres du collectif Birdy Kids, fondé en 2010, sont connus et reconnus dans le monde entier, de Lyon à Mexico, en passant par Barcelone. Cette année, ils signent le visuel de l’affiche de la Ninkasi Urban Week, avec leurs personnages colorés qui envahissent les rues. « On est parti sur un thème barlou, west coast, en référence à la musique qu’on écoutait dans notre jeunesse, et en guise de clin d’oeil à l’animation low-rider ». Le lien entre le graff et le rap est évident, d’ailleurs lorsque l’on parle musique avec les artistes de Birdy Kids, ils nous confient être plutôt « dans une période rap français, avec Vald, Dosseh, Prince Waly (présent à la Ninkasi Urban Week le 15 avril), mais en restant malgré tout très portés sur le rap américain avec des artistes comme Franck Ocean, Post Malone et Kid Cudi ». Old-school ? New-school ? Pourquoi faire un choix ? La programmation de la NUW cette année se veut plutôt hybride et propose des concerts destinés à toutes les générations. « A nos âges (la trentaine), notre culture hip-hop gravite entre le new-school et le old-school, on apprécie la programmation de la NUW qui invite La Rumeur et laisse aussi la place aux artistes de la nouvelle génération ».

Les personnages créés par Birdy Kids, emblèmes de la Ninkasi Urban Week 2017.

 

Puisque l’on évoque la nouvelle génération, un artiste au style singulier commence à faire parler de lui. Repéré en 2015 au festival Les InRocks, L.O.A.S sera présent pour la NUW le 14 avril. Son album « Tout me fait rire » sort le même jour. Coïncidence ou signe du destin ? Le rappeur décrit son album comme étant assez personnel. « Si on devait comparer ma carrière musicale à un orage « Tout me fait rire », c’est ce moment où, une fois que toute la haine et l’électricité se sont accumulées dans l’air dans de grands cris et grondements, le ciel se déchire et les nuages se percent enfin pour laisser tomber un déluge d’eau… Mais pour faire court je dirais juste que c’est un chef d’oeuvre dépressif. » Le son de L.O.A.S est assez surprenant et se démarque de ce que l’on a l’habitude d’entendre. « J’ai la chance de pouvoir m’entourer de beatmakers talentueux qui bossent assez peu avec d’autres rappeurs ce qui me permet d’avoir un son vraiment personnel, de toute façon j’ai toujours tendance à aller vers des sons très particuliers. Mes textes naissent souvent d’une émotion un peu singulière sur laquelle va venir ensuite se greffer un flow, une trame de mots et ensuite ma voix ».

Du graff, de la musique, des concerts et… du BMX ! La Ninkasi Urban Week rajoute une corde à son arc cette année. Les 15-16-17 avril, des installations hors du commun sont prévues sur la terrasse du Ninkasi Gerland. Anne-Sophie Perraud, membre du projet Com’In Lyon, nous en dit un peu plus. « Pour la discipline BMX flat, une scène sera mise en place directement à l’entrée du Ninkasi Gerland. Juste derrière il y aura plusieurs modules, où les riders cette fois prendront de l’altitude en passant d’une structure à l’autre. Un wall de 5 mètres sera installé, ainsi qu’une spine et un quarter où se verront effectuer d’incroyables figures aériennes. Enfin, nous placerons également des modules de type « street », dernière discipline du BMX représentée sur l’événement. » Pour faire le plein de sensations, Anne-Sophie elle même rideuse, nous explique que des riders pros seront au rendez-vous pour vous en mettre plein les yeux.  « Encore novice, je suis donc pleinement consciente de la difficulté d’apprentissage des tricks et ne peine pas à imaginer le nombre d’heures entrainement des riders professionnels qui seront présents à la NUW. » Vous êtes tentés ? Ça tombe bien, des initiations sont prévues pendant tout le weekend !

Le rider Mickael Loiodice

Vous l’avez compris, la Ninkasi Urban Week revient en force cette année. C’est l’événement à ne pas manquer de votre mois d’avril, alors notez le bien dans votre agenda ! Retrouvez toutes les infos et la programmation complète en cliquant ici !

BE THERE OR BE SQUARE !

Justine Perfetti
Le syndrome du printemps Article précédent
La recette d'Amaury Article suivant