À propos

Ninkasi : Bière, Burger & Musique. 12 pubs-restaurants et 1 salle de concerts (KAO) sur Lyon #WeAreNinkasi

Inscription Newsletter

Brasserie locale et artisanale : l'explosition française
fade
1365
post-template-default,single,single-post,postid-1365,single-format-standard,edgt-core-1.0,kolumn-ver-1.1.1,edgtf-smooth-scroll,edgtf-smooth-page-transitions,ajax,edgtf-theme-skin-dark,edgtf-blog-installed,edgtf-header-standard,edgtf-fixed-on-scroll,edgtf-default-mobile-header,edgtf-sticky-up-mobile-header,edgtf-animate-drop-down,edgtf-search-covers-header,edgtf-side-menu-slide-from-right,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive

L’explosion de la brasserie locale en France

Depuis quelques années, le phénomène des brasseries locales à le vent en poupe en France. De nombreuses petites brasseries apparaissent chaque semaine. Chaque région possède aujourd’hui ses propres établissements, que l’on appelle aussi brasseries artisanales ou micro-brasseries (Ces dernières habituellement brassent elles-mêmes et distribuent sur place leur propre bière).

Le marché de la bière locale en pleine expansion en France

L’association Brasseurs de France dénombre, aujourd’hui, pas moins de 1100 brasseries artisanales dans l’Hexagone. En 2007, elles n’étaient que 200 ! Si la bière artisanale ne représente que 3 % du marché de la bière en France aujourd’hui, cette proportion devrait doubler d’ici 2020.

Le marché de la bière industrielle a, quant à lui, tendance à stagner. Malgré des capacités de production importante et des prix plus faibles, le consommateur a clairement affiché son choix en faveur de la diversité, de l’originalité et de la qualité des bières. Une volonté marquée également de consommer des produits de son terroir et de faire vivre l’économie locale.

Zoom sur les brasseries locales en région Auvergne Rhône-Alpes

La région Auvergne Rhône-Alpes participe pleinement à ce phénomène. Avec 150 micro-brasseries, elle compte dix fois plus d’établissements que l’Île-de-France. Aujourd’hui, une brasserie française sur six est rhônalpine. Le secteur génère un chiffre d’affaires de 14 millions d’euros.

De quand date le phénomène ? Depuis les années 90, avec l’ouverture de quelques brasseries locales, à commencer par le Ninkasi qui compte, à l’heure actuelle, une production annuelle de 20 000HL écoulée notamment dans ses 14 établissements.

Les raisons du succès des brasseries locales

Mais alors, pourquoi la brasserie locale rencontre-t-elle un tel succès ? Son principal atout, c’est la proximité. Aujourd’hui, la nouvelle génération de clients veut consommer local et mieux et se penche vers des producteurs locaux.

De plus, avec les brasseries locales, ou craft breweries, les possibilités de créer de nouvelles bières originales et savoureuses sont illimitées. India Pale Ale, stout, porter, Sour Ale sont en passe de rentrer dans le vocabulaire des consommateurs De nombreux types de bières, déjà bien installés aux États-Unis et au Canada, ne le sont pas encore en France. Bref, ce marché a encore de beaux jours devant lui.

Vous souhaitez venir visiter notre fabrique de bières et notre distillerie ? C’est tous les samedis au Ninkasi Tarare.
Réservez votre visite en ligne. 

Alexandre Si
ça brasse avec... Thomas ! Article précédent
La fête continue ! Article suivant

Suivez nous sur Instagram