À propos

Ninkasi : Bière, Burger & Musique. 12 pubs-restaurants et 1 salle de concerts (KAO) sur Lyon #WeAreNinkasi

Inscription Newsletter

Les femmes du Ninkasi - Le blog Ninkasi
fade
681
post-template-default,single,single-post,postid-681,single-format-standard,edgt-core-1.0,kolumn-ver-1.1.1,edgtf-smooth-scroll,edgtf-smooth-page-transitions,ajax,edgtf-theme-skin-dark,edgtf-blog-installed,edgtf-header-standard,edgtf-fixed-on-scroll,edgtf-default-mobile-header,edgtf-sticky-up-mobile-header,edgtf-animate-drop-down,edgtf-search-covers-header,edgtf-side-menu-slide-from-right,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive

Les femmes du Ninkasi

Le Ninkasi est loin d’être une affaire d’hommes ! En cette journée internationale des droits des femmes, nous avons décidé de vous montrer l’envers du décor en vous présentant les femmes qui font vivre le Ninkasi au quotidien. Derrière le bar, en salle, à la fabrique de bières, aux services supports ou encore sur scène, elles sont toutes différentes mais tellement importantes. Et surtout de plus en plus nombreuses !

Elles sont là depuis 11 ans, 9 ans, 5 ans ou seulement quelques mois mais leur envie de continuer et d’évoluer dans l’aventure Ninkasi est toujours aussi forte. Nous avons discuté avec ces femmes sur leurs sources d’inspirations, leurs visions du monde du travail et, évidemment, leurs anecdotes croustillantes.

La première qui s’est prêtée au jeu des questions-réponses est Maggy Smiss, Magalie dans la vie de tous les jours, notre DJ attitrée du Ninkasi Kafé est tous les jeudis et samedis à Gerland. Ce métier s’est présenté « comme une évidence : la nuit, les gens, la musique. Une histoire de mix. » Pour le style, elle ne s’interdit rien et puise dans sa large culture musicale : Michael Jackson, Grace Jones, Gil Scott Heron ou encore Snoop Dogg, Madonna, Jamiroquai etc. « Je n’ai jamais eu envie de m’enfermer dans un style. J’écoute de la musique (beaucoup) mais je l’écoute finement en me demandant toujours avec quoi et comment je pourrai la jouer. » Quand Maggy parle de son métier, elle n’oublie jamais de mentionner le côté « psychologique », notamment dans la résidence. Il faut savoir sentir le public, installer une ambiance et emmener le public avec soi. « Avant chaque jeudi et samedi, je fais du repérage, j’évalue l’ambiance. J’aime arriver plus tôt, je me promène, je discute avec les gens et l’équipe. ». Une relation fluide et naturelle s’est créée avec son public au fil des années.

Les femmes qui ont marqué sa vie ? Sa maman, Françoise Sagan, Ellen DeGeneres, Bettina Rheims ou encore Sofia Coppola. Et pour l’anecdote, « Hollysiz (Cécile Cassel), après son concert au Kao, est venue se déhancher sur le dancefloor du Kafé et tout particulièrement sur Crazy in Love de Beyoncé. »

Lorsque vous venez danser sur du Maggy Smiss, impossible de ne pas commander un verre au bar ! Derrière nos bières, une femme brasseuse dans une équipe d’hommes : Julie. Au bout de 11 ans à la fabrique à Tarare, elle a su trouver sa place et son avis compte : les produits, les étiquettes ou encore les suggestions sur les bières de saison. Pour elle « être une femme à la fabrique du Ninkasi c’est affirmer que ce n’est pas qu’un métier d’hommes. Je peux faire tout comme eux, même les tâches physiques. »

Pour s’occuper de vous et vous faire déguster nos bières, il y a les équipes sur le terrain. Françoise gère d’une main de maître les Ninkasi Saint-Paul, Croix-Rousse et Gorge de Loup. Elle a su s’entourer de femmes dans ses équipes et surtout, a appris à aimer la bière au fil du temps. Elle revoit Christophe Fargier lui dire que de « ne pas aimer la bière est strictement interdit au Ninkasi ! »

Dans les bureaux, à côté du Ninkasi Gerland, se trouvent également des femmes aux rôles essentiels. Maud est responsable du développement commercial, si vous souhaitez privatiser un espace pour votre entreprise ou pour une soirée privée, c’est à elle que vous avez affaire ! Pour Maud, « c’est un challenge perpétuel de travailler dans un secteur d’activité masculin. Une aventure de tous les jours qui permet d’évoluer en même temps que cette entreprise en plein essor. » Dans le bureau d’en face, il y a le service marketing avec Clémentine, la chef de projet. C’est grâce à elle que vous avez des nouveaux burgers chaque mois ou encore que la St-Patrick s’annonce aussi prometteuse… Maman de deux enfants, elle apprécie pouvoir « concilier une vie pro pleine de nombreux et beaux projets avec une vie de famille remplie de jolis moments ! ».

Pour le recrutement de tout ce petit monde il y a Virginie. Pour elle, les femmes possèdent « une sensibilité, de la diplomatie et de la malice » très utiles dans le milieu professionnel. Et surtout, au Ninkasi peu importe le sexe, l’appréciation se fait sur les compétences !

En 2017, Ninkasi a recruté 4 femmes sur 4 postes créés et ne compte pas en rester là. Ninkasi aime les femmes et les femmes aiment Ninkasi. Et promis, on n’attendra pas le 08 mars 2018 pour continuer à mettre en lumière nos équipes !

Justine Perfetti
Brut de fût Article précédent
Le syndrome du printemps Article suivant